2020

Pour célébrer son 50e anniversaire, le Bistro de la gare avait le souhait de se réinventer. Il a donc refait peau neuve en mettant au goût du jour son décor mais aussi en offrant une nouvelle formule soupers et soirées.

2009

NOUVEAU LOOK POUR LA TERRASSE

 Le Bistro décide d'engager les architectes du Cirque du Soleil, Sollertia, pour fabriquer sur mesure la plus grande toile rétractable double courbure au Canada pour la terrasse du deuxième étage.

2013

LE BISTRO EST RÉNOVÉ

Dans le but de se réinventer et de se remettre à jour dans le monde des bars, le Bistro fut entièrement rénové à l'intérieur.

2004

LE BISTRO TRIPLE SA SUPERFICIE

Loin de s’asseoir sur ce beau succès, François Timmons, nouveau propriétaire, avait un ambitieux projet pour son nouveau Bistro ; celui de tripler sa superficie en faisant de majeurs agrandissements à la bâtisse déjà existante ainsi que l’ajout d’une magnifique terrasse sur le toit. Le défi est maintenant relevé puisque depuis ces agrandissements, le Bistro de la gare est plus florissant que jamais.

2003

FRANÇOIS TIMMONS PREND LE FLAMBEAU

Après 35 ans de loyaux services, M. Timmons passa le flambeau en 2003 à son fils François pour une retraite bien méritée.

1995

LA TERRASSE FAIT PEAU NEUVE

En 1995, un vent de jeunesse s’imposait. La Terrasse de la Gare a donc fait peau neuve en effectuant des rénovations majeures. Le bar fut redessiné et une mini cuisine fut construite. C’était le début d’un nouveau concept très « IN » à l’époque. Pour marquer ces changements plus qu’importants, le Bistro de la Gare est devenu le nouveau nom de cet endroit dernier cri. 

1979

LA CÉLÈBRE VERRIÈRE

Cette bataille remportée, la célèbre verrière a donc vu le jour en 1979 comme nous la connaissons aujourd’hui. Avec tous ces changements, le nom Caribou fut remplacé par la Terrasse de la Gare qui s’imposait comme un incontournable à Drummondville.

1978

CHANGEMENT DE RÉGLEMENTATION

En 1978, M. Timmons marquera une page d’histoire de la ville de Drummondville. Appuyé par un architecte ambitieux, il réussit à faire changer la réglementation du zonage de la rue Lindsay, lui permettant de faire une construction à trois pieds du trottoir. C’est donc depuis ce temps que tous les commerces, bars et restaurants de la rue Lindsay profitent de cette nouvelle réglementation pour s’établir si près du trottoir. Il serait donc juste de dire que M. Timmons y est grandement pour quelque chose en ce qui a trait à l’ambiance chaleureuse et unique de la rue Lindsay.

1975

L'ARRIVÉE DE LA TERRASSE

Au printemps 1975, il construit une terrasse extérieure qui donne directement sur la rue Lindsay. Une première à Drummondville. Le projet était ambitieux, car à l’époque, il était encore mal vu de consommer de l’alcool. Deux ans plus tard, M. Timmons s’affirme comme un homme visionnaire en faisant l’installation d’un auvent rétractable sur la terrasse extérieure du Caribou. C’était très innovateur puisqu’à l’époque, c’était pratiquement inexistant.

1969

LE KARIBOU ?

Lors de la confection des plans, l’architecte lui propose de laisser un espace pour mettre un petit bar…le Karibou était né.

1960

EN CONSTANTE ÉVOLUTION

En 1960, M. Guy Timmons ouvrit un restaurant chinois, Le Mandarin, sur la toute petite rue Bérard à Drummondville. Près de dix ans plus tard, en 1969, il décida de déménager sur la « maine » de l’époque, la rue Lindsay. 

HISTORIQUE DU BISTRO

EN APPRENDRE PLUS SUR LE BISTRO

Le Bistro de la Gare possède plus de 50 ans d’expérience dans le domaine de la restauration. On y retrouve une ambiance accueillante et chaleureuse : un endroit idéal pour les soirées entre amis ou encore les évènements festifs. 

Autant les fines bouches que les affamés de la gastronomie poutinesque drummondvilloise seront charmés par la variété de notre menu. En effet, le choix de plats fait saliver et convient à plusieurs types alimentaires : carnivores, véganes et sans gluten.

À PROPOS DU BISTRO